Contextes

L’Anthropocène


Depuis l’effondrement du bloc soviétique et la fin de la guerre froide, trois phénomènes sociopolitiques et économiques internationaux mobilisent l’attention :

les phénomènes de mondialisation

de sécurité

 et d’environnement


Ce dernier, à travers la pollution, la destruction et l’exploitation des ressources naturelles, et les changements climatiques, achève ce triptyque qui marque l’histoire politique contemporaine et succède au monde bipolaire « Est – Ouest ». Le phénomène environnemental ne cesse de prendre de l’ampleur comme enjeu politique international.
Plus particulièrement, les dysfonctionnements environnementaux et leurs externalités deviennent emblématiques, par le biais des dégradations, des surexploitations, des redistributions inéquitables des ressources naturelles et des changements climatiques. Ils se hissent progressivement dans les principales priorités des intérêts nationaux des États et des systèmes institutionnels internationaux.

Les dysfonctionnements environnementaux d’origine anthropique ont des répercussions socio-économiques et politiques importantes. Ils constituent des menaces à l’ensemble des sécurités, portant atteinte à l’intégrité physique des individus et des groupes sociaux, des systèmes économiques et des infrastructures matérielles. 

La sécurité environnementale s’illustre à travers les dysfonctionnements environnementaux menaçant les tissus et les processus vitaux des sociétés. Un des fondements de la sphère politique est la nécessité d’assurer la survie et la pérennité de la société qui la soutient selon Platon dans La République. Ce processus de protection relève du domaine de la sécurité nationale en particulier et de la sécurité humaine en général. Cette dernière forme un système complexe où différents types de sécurités interagissent en permanence (sanitaire, alimentaire, personnelle, etc.).

Les dysfonctionnements environnementaux, par leur capacité de nuisance à toutes ces formes de sécurité, représentent un objet significatif de questionnement en terme politique. 

La recherche sur la sécurité environnementale, au-delà de la simple interrogation scientifique, tente de répondre aux controverses théoriques et méthodologiques soulevées par la littérature afin de clarifier et de préciser les concepts opérationnels.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s